Apprentissage·Astuce

L’art de la reformulation

16. Reformulation.

Bonjour vous tous ! Bien à l’abri du soleil, j’espère ? Bon, si c’est parce que vous devez étudier et passer une deuxième session, c’est moins gai, à moins de prendre tout ça avec bonne humeur et motivation. Les astuces pour apprendre plus facilement pleuvent par centaines sur Internet. Celle que j’ai envie de partager avec vous, c’est celle de la reformulation.

Où ?

On reformule sur un carnet, un bloc de feuilles, un fichier Word…

Quand ?

Quand on a du mal à retenir les idées d’un texte tellement les phrases sont compliquées.

Comment ?

Beaucoup de textes sont pénibles pour l’étude parce que l’auteur utilise de très longues phrases, des tas de parenthèses…

Du coup, l’idée c’est de réécrire le texte selon la logique sujet + verbe + complément et de réduire la longueur des phrases. S’il le faut, à partir d’une phrase très longue, on en fait trois plus petites et plus claires. On enlève aussi les parenthèses et on met toutes les infos sympas mais pas cruciales dans un cadre en fin de texte, par exemple. Pour finir, on remplace les mots compliqués par d’autres plus courants ou dont on comprend mieux le sens.

Vous pouvez aussi caviarder un petit peu : Le plaisir du caviardage

Pourquoi ?

Parce que c’est plus facile de retenir des idées clairement formulées que des discours complexes qui vont dans tous les sens et dont on a oublié le sujet.

Parce que c’est une façon de voir si on a bien compris le texte, d’apprendre tout en décortiquant.

Bonne étude 🙂

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s