Humeur·Légèreté

Un peu moins de licornes, s’il vous plaît !

Chat avec café

Bonjour tout le monde, je sais, je suis dure, et la plupart d’entre vous se disent que je plaisante sûrement, mais non, je n’en peux plus, je dois le sortir : j’en ai marre de voir des pelletées de licornes dans tous les magasins où je rentre !

Pourquoi, où que je tourne la tête, dois-je tomber sur une assiette, un tee-shirt, une carte postale, un slip, … avec un motif de licorne ? Et ce depuis plus d’un an, tout de même ! Où sont passés les chats, les lapins, les poussins, les koalas ?

Non, place aux licornes en permanence (quoique maintenant, on nous bassine aussi avec des lamas…), à tous les coins de rue, sous toutes les coutures, dans les couleurs les plus roses et flashys possible.

Je ne vois pas en quoi c’est le summum du mignon, déjà que je dois supporter la déferlante du kawaï, qui est une autre sorte de mignon que celui auquel j’aspire (même si ça peut être chouette aussi). Et maintenant ces foutues licornes avec les fameux pulls « Je peux pas j’ai licorne » qui sont d’un banal, à force ! C’est quoi cette astuce de nous focaliser comme ça sur un seul type d’objet ou de motif sans aucune originalité pendant un temps donné ? Qui commence à être long ?

Je n’arrive pas à croire que tout d’un coup, tout le monde délaisse le classique et adorable petit chat pour un cheval à corne rose bonbon dont on se passait très bien avant, sauf pour le mystère que la légende de la licorne pouvait éventuellement apporter.

Que les licornes flashy existent, encore, je ne vois pas où est le problème, mais qu’il n’y ait tout d’un coup que ça tout partout et que tout le monde craque (comme la mode du hibou aussi, à un moment… ou du renard, mais qui j’ai l’impression n’atteignaient pas une telle proportion), c’est cela que je ne comprends pas du tout.

Rendez-nous nos petits chats, nos hérissons, nos canards, nos lapins et nos blaireaux, et remettez licornes et lamas en veilleuse s’il vous plaît 🙂 Plus de diversité dans les magasins, par pitié !

Cet article est un coup de gueule contre le trop-plein de licornes face à un trop peu de chats. J’espère que l’équilibre se fera bientôt, et que chacun pourra à nouveau se faire plaisir avec la vision du mignon qu’il affectionne.

9 commentaires sur “Un peu moins de licornes, s’il vous plaît !

  1. Sans rire, je pense exactement pareil ! Yen a ras-le-bol des licornes cucul à tout bout de champ ! On peut dire que le filon aura été exploité jusqu’à la moelle !
    Ma fille m’a montré, dans un catalogue de jouet, un genre de truc où t’as une licorne qui fait des fausses crottes pleines de paillettes… Non mais ça va vraiment loin !

    À une époque pas si lointaine, yavait aussi la mode des moustaches là : partout je voyais des coussins avec des moustaches, des t-shirts avec ces mêmes moustaches, etc. Heureusement ça a l’air de passer de mode, parce que, disons-le franchement, c’était ultra moche…

    J’attends avec impatience le jour de l’avènement des ptérodactyles ! Je veux en voir par-tout ! ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Je vois qu’on est complètement sur la même longueur d’onde concernant ce sujet 😀 c’est juste, on a eu droit aux moustaches tout un temps ! Côté mode, il y a aussi eu toute une période où on ne trouvait que des couleurs fluo pour s’habiller… ^^ Courage, tu les auras tes ptéro !

      Aimé par 2 personnes

      1. J’avoue avoir un peu cédé à la mode du fluo quand j’étais jeune… mais c’était dans les années 90 ! ^^
        Pour les ptérodactyles, faudrait que Spielberg fasse un nouveau « Jurassic Park » mettant en vedette des ptérosaures, peut-être que ça lancerait la mode… 🙂

        Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s