Lectures

Encore une lecture sur la psychosomatisation 😄

Décidément, c’est un thème qui me passionne énormément !

Pour rappel, j’ai déjà écrit des articles sur ce type de livres :

Willy Barral, Le corps de l’enfant est le langage de l’histoire de ses parents https://motivationdouce.wordpress.com/2019/01/13/lectures-sur-les-maux-du-corps-qui-en-disent-long/

Par extension : Antoine Spath, Tu crois que c’est grave. Petit traité à l’usage des hypocondriaques qui veulent s’en sortir https://motivationdouce.wordpress.com/2021/07/05/un-livre-sur-lhypocondrie/

Hier, j’ai eu le plaisir de lire ce livre de Lucien Essique, thérapeute et auteur qui s’intéresse notamment aux constellations familiales.

Les maux de l’âme nous invite à considérer les maladies aussi du point de vue émotionnel. Il y a souvent un non-dit ou un choc psychologique à exprimer lorsque nous sommes confrontés à un mal-être physique. Lucien Essique nous expose toutes les pistes à explorer pour comprendre la maladie et nous aide à envisager celle-ci sous un autre angle (c’est souvent parce que nous sommes malades que nous prenons enfin le temps de nous reposer alors que le corps le réclamait depuis longtemps). C’est grâce au corps et à ses maux et à l’écoute attentive que nous lui prodiguerons que nous pourrons mettre en lumière des troubles de l’âme que nous n’avons pas voulu voir ou que nous avons préféré taire. L’auteur prêche bien sûr pour sa chapelle en conseillant à plusieurs reprises des séances de constellations familiales, sachant que certaines maladies peuvent faire référence sans qu’on le sache à l’histoire familiale, parfois même à des événements survenus avant la naissance et dont on n’a pourtant pas eu connaissance.

C’est un livre très accessible, avec un aspect plutôt pratique, les pistes évoquées étant nombreuses et proches de ce qui peut facilement nous arriver à tous, davantage que dans le livre de Willy Barral mentionné plus haut. Il comporte aussi des fiches récapitulatives… Par ailleurs, l’auteur nous invite à noter toutes les idées qui nous viennent à l’esprit à la lecture de son livre et à commencer ensuite à réfléchir dessus, sachant que l’on pense forcément à son histoire personnelle lorsqu’on parcourt les différents chapitres. C’est une invitation directe à nous pencher sur nos maux présents ou passés et à faire des corrélations avec des choses que l’on sait de l’histoire de sa famille, de son vécu ou encore de l’environnement dans lequel nous avons baigné.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s